Sonatrach

Ould Kaddour, Ould Abbes, Tahkout, personnages répugnants du règne calamiteux des Bouteflika

Publié le Mis à jour le

Le-trio

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Comme je l’ai souvent affirmé, l’Algérie continue à patauger dans les marécages de l’absurde et de la médiocrité. Chaque jour apporte son lot de scandales et de turpitudes dans une indifférence quasi générale. Les sorties des responsables politiques irresponsables frisant le burlesque ne font qu’enfoncer davantage le pays exsangue par le règne de la fratrie Bouteflika. Il est évident que les prochaines élections législatives ne serviront à rien d’autre qu’à permettre aux adeptes de la chkara et de la mangeoire de s’empiffrer un peu plus tout en offrant une image démocratique illusoire aux yeux de l’étranger. Lire la suite »

Prof. Mebtoul : « Toute déstabilisation de l’Algérie aurait des répercussions géostratégiques sur tout l’espace méditerranéen et africain »

Publié le Mis à jour le

a-mebtoul3

Professeur Abderrahmane Mebtoul. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/12/29/prof-mebtoul-any-destabilization-of-algeria-would-have-geostrategic-repercussions-on-all-the-mediterranean-and-african-space/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Nous suivons depuis longtemps vos travaux. Pour l’économiste que vous êtes, l’Algérie respecte-t-elle les engagements internationaux?

Prof. Abderrahmane Mebtoul : Vous faites allusion à l’Accord d’Association signé en toute souveraineté le 01 septembre 2015. Pour l’Algérie, par la voix du directeur général des relations économiques et de la coopération internationale au ministère des Affaires étrangères, en date du 05 aout 2015, il n’est pas question de remettre en cause l’architecture générale, l’Europe ayant accédé à la demande algérienne et donné son accord pour une révision partielle de certains articles permettant un partenariat gagnant/gagnant, tout en soulignant pour la partie européenne que, pour une économie diversifiée, les réformes structurelles dépendent avant tout du gouvernement algérien, afin de bénéficier de cet accord. On reparle à nouveau d’une éventuelle adhésion de l’Algérie à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) qui représente 97% du commerce mondial et 85% de la population mondiale. Lire la suite »

L’Algérie en photos : Valls, Bouteflika, Khelil

Publié le Mis à jour le

Bouteflika-et-Khelil-1-1

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Une photo a fait trembler le trône du clan Bouteflika

La scène « boulitique » en Algérie est marquée par des évènements très graves mais qui n’échappent pas à la sphère de la médiocrité et de l’absurde incarnée par le 4e mandat de Bouteflika. Cheikh Chakib Khelil « el Sonatrachi » comme il est désormais surnommé par la majorité du peuple et surtout par les utilisateurs des réseaux sociaux, fait le marathon des zaouias, atteint d’une véritable fièvre religieuse. Il est même prévu qu’il poursuive son pèlerinage dans les 48 wilayas, tant il a besoin de légitimité. Lire la suite »

De l’Algérie de Larbi Ben M’hidi à l’Algérie de Chakib Khelil

Publié le Mis à jour le

Ben-M'hidi---Khelil

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Comme je l’avais annoncé dans mes articles précédents, le retour inévitable de Chakib Khelil constitue l’ultime étape du démantèlement du DRS concocté par Saïd Bouteflika, sous la houlette de divers services étrangers : français, américains et israéliens. Comme me l’ont en effet affirmé certains de mes interlocuteurs algériens, le destin de l’Algérie n’est plus entre les mains des Algériens mais dans celles des puissances occidentales, notamment les États-Unis d’Amérique. Lire la suite »

Quand l’Algérie passera-t-elle aux choses sérieuses ?

Publié le Mis à jour le

Saïd-et-son-harem-2

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Passer d’un pouvoir personnel à un État avec des institutions fortes 

La fatigue du patriote coureur de fond ne l’empêche pas de s’infliger la corvée d’évoquer les divers grenouillages, cafouillages et les guéguerres médiatiques qui minent l’Algérie, laquelle reste pourtant notre patrie en dépit des présumés dépositaires d’un patriotisme d’essence « divine ». Il est important de revenir à certaines informations, comme l’affaire Djezzy qui a soulevé un tollé général chez les Algériens lorsqu’ils ont appris que leur État est associé à un sioniste notoire bien connu du FSB pour de multiples opérations plus que douteuses dont une tendance à confondre le sucre et la drogue dans ses importations, à savoir le milliardaire russe Mikhail Fridman. Lire la suite »

Le prof. Fares Mesdour: « Plus de 28 000 scientifiques et intellectuels ont fui l’Algérie en très peu de temps »

Publié le Mis à jour le

Fares_Mesdour

Le Professeur Fares Mesdour. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre évaluation de la situation économique actuelle de l’Algérie ? Comment expliquez-vous qu’avec ces fameux 800 milliards de dollars dépensés en quinze ans, on n’a pas effectué un décollage économique ?

Prof. Fares Mesdour : En fait, pour parler de l’état de l’économie algérienne, après plus de quinze ans qui se sont écoulés depuis le début du XXIe siècle, nous avons une économie sous-développée dans un pays encore plus arriéré. La situation économique de l’Algérie en tant que pays industrialisé et pourvue de potentialités en dehors du cadre des hydrocarbures était bien mieux dans les années 1970 et au début des années 1980. Une économie incapable d’exporter 1 milliard $ en-dehors des hydrocarbures et leurs dérivés est une économie morte, et ceux qui dirigent cette économie sont les premiers à avoir échoué. Lire la suite »

L’Algérie, du démantèlement du DRS au démantèlement de l’Etat national par les frères Bouteflika.

Publié le Mis à jour le

Saïd et consorts

Saïd Bouteflika et un de ses copains de débauche. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Après le démantèlement du GIS* et du SIE**, le Scorat*** et la DCRE**** sont rattachés à l’état-major.

Après « l’Opération Zéralda », comme prévu, l’entourage du président mourant, en l’occurrence son frère cadet et conseiller, Saïd Bouteflika,chikour dzyer, poursuit son œuvre de destruction du DRS (Département du Renseignement et de la Sécurité), en le démantelant service après service, direction après direction. Le frère du président et son acolyte Gaïd Salah, chef de l’état-major, que Saïd tient par des dossiers multiples de corruption, ont réussi à démanteler le SIE, service qui a enquêté sur l’implication de cette canaille de Saïd dans des scandales liés à la corruption comme ceux de Khalifa, de la Sonatrach, de l’autoroute Est-Ouest, la plus chère du monde qui s’écroule de toutes parts et qui cause d’innombrables accidents mortels, etc. La revanche de Saïd Bouteflika sur le DRS est implacable, ne pardonnant pas les preuves accumulées par les services de renseignement contre lui. Lire la suite »