Sonatrach

Dr. Abderrahmane Mebtoul: “Algeria still faces significant challenges”

Publié le Mis à jour le

a.mebtoul3

Dr. Abderrahmane Mebtoul. DR.

Mohsen Abdelmoumen: What is today the equilibrium threshold, the price of a barrel that allows Algeria to not draw from its foreign currency reserves, but to reconstitute them?

Dr. Abderrahmane Mebtoul: Foreign exchange reserves come mainly from hydrocarbons exports (98% with derivatives) whose average price per barrel of Algerian oil went from $ 112 in June 2014 to $ 45 average annual 2016 to $ 53.97 in 2017. They evolved as follows: $ 162.2 billion in 2010, 182 in 2011, 190 in 2012, 194 in 2013, 180 in 2014, 144 in 2015, 114 in 2016, and $ 96 billion (excluding SDRs) at the end of 2017 and excluding gold reserves, Algeria owning 173 tons of a worth, at the current price, of about 7 billion dollars and, according to the IMF in its report of July 20, 2018, which is likely to end at $ 12-13 billion at the end of 2022 with a very strong economic recession. Lire la suite »

Publicités

Dr. Abderrahmane Mebtoul : « L’Algérie reste confrontée à des défis importants »

Publié le Mis à jour le

A. Mebtoul1

Dr. Abderrahmane Mebtoul. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Quel est, aujourd’hui, le seuil d’équilibre, le prix du baril qui permet à l’Algérie de ne plus puiser dans ses réserves de devises, mais de les reconstituer ? (Quel serait aujourd’hui le prix du baril qui permettrait à l’Algérie…)

Dr. Abderrahmane Mebtoul : Les  réserves de change proviennent essentiellement des exportations des hydrocarbures (98% avec les dérivés) dont le  prix moyen du baril de pétrole algérien est passé de 112 dollars juin 2014 à 45 dollars moyenne annuelle  2016 à 53,97 dollars en 2017. Elles ont évolué ainsi : 162,2 milliards de dollars en 2010, 182 en 2011, 190 en 2012, 194 en 2013, 180 en 2014, 144 en 2015, 114 en 2016 et 96 milliards de dollars (hors DTS) fin 2017 et hors réserves d’or, l’Algérie possédant 173 tonnes d’une valeur, au cours de l’once actuel, d’environ 7 milliards de dollars et, selon le FMI dans son rapport du 20 juillet 2018, qui risque de terminer à 12/13 milliards de dollars fin 2022 avec une très forte récession économique. Lire la suite »

Ould Kaddour, Ould Abbes, Tahkout, personnages répugnants du règne calamiteux des Bouteflika

Publié le Mis à jour le

Le-trio

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Comme je l’ai souvent affirmé, l’Algérie continue à patauger dans les marécages de l’absurde et de la médiocrité. Chaque jour apporte son lot de scandales et de turpitudes dans une indifférence quasi générale. Les sorties des responsables politiques irresponsables frisant le burlesque ne font qu’enfoncer davantage le pays exsangue par le règne de la fratrie Bouteflika. Il est évident que les prochaines élections législatives ne serviront à rien d’autre qu’à permettre aux adeptes de la chkara et de la mangeoire de s’empiffrer un peu plus tout en offrant une image démocratique illusoire aux yeux de l’étranger. Lire la suite »

Prof. Mebtoul : « Toute déstabilisation de l’Algérie aurait des répercussions géostratégiques sur tout l’espace méditerranéen et africain »

Publié le Mis à jour le

a-mebtoul3

Professeur Abderrahmane Mebtoul. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/12/29/prof-mebtoul-any-destabilization-of-algeria-would-have-geostrategic-repercussions-on-all-the-mediterranean-and-african-space/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Nous suivons depuis longtemps vos travaux. Pour l’économiste que vous êtes, l’Algérie respecte-t-elle les engagements internationaux?

Prof. Abderrahmane Mebtoul : Vous faites allusion à l’Accord d’Association signé en toute souveraineté le 01 septembre 2015. Pour l’Algérie, par la voix du directeur général des relations économiques et de la coopération internationale au ministère des Affaires étrangères, en date du 05 aout 2015, il n’est pas question de remettre en cause l’architecture générale, l’Europe ayant accédé à la demande algérienne et donné son accord pour une révision partielle de certains articles permettant un partenariat gagnant/gagnant, tout en soulignant pour la partie européenne que, pour une économie diversifiée, les réformes structurelles dépendent avant tout du gouvernement algérien, afin de bénéficier de cet accord. On reparle à nouveau d’une éventuelle adhésion de l’Algérie à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) qui représente 97% du commerce mondial et 85% de la population mondiale. Lire la suite »

L’Algérie en photos : Valls, Bouteflika, Khelil

Publié le Mis à jour le

Bouteflika-et-Khelil-1-1

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Une photo a fait trembler le trône du clan Bouteflika

La scène « boulitique » en Algérie est marquée par des évènements très graves mais qui n’échappent pas à la sphère de la médiocrité et de l’absurde incarnée par le 4e mandat de Bouteflika. Cheikh Chakib Khelil « el Sonatrachi » comme il est désormais surnommé par la majorité du peuple et surtout par les utilisateurs des réseaux sociaux, fait le marathon des zaouias, atteint d’une véritable fièvre religieuse. Il est même prévu qu’il poursuive son pèlerinage dans les 48 wilayas, tant il a besoin de légitimité. Lire la suite »

De l’Algérie de Larbi Ben M’hidi à l’Algérie de Chakib Khelil

Publié le Mis à jour le

Ben-M'hidi---Khelil

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Comme je l’avais annoncé dans mes articles précédents, le retour inévitable de Chakib Khelil constitue l’ultime étape du démantèlement du DRS concocté par Saïd Bouteflika, sous la houlette de divers services étrangers : français, américains et israéliens. Comme me l’ont en effet affirmé certains de mes interlocuteurs algériens, le destin de l’Algérie n’est plus entre les mains des Algériens mais dans celles des puissances occidentales, notamment les États-Unis d’Amérique. Lire la suite »

Quand l’Algérie passera-t-elle aux choses sérieuses ?

Publié le Mis à jour le

Saïd-et-son-harem-2

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Passer d’un pouvoir personnel à un État avec des institutions fortes 

La fatigue du patriote coureur de fond ne l’empêche pas de s’infliger la corvée d’évoquer les divers grenouillages, cafouillages et les guéguerres médiatiques qui minent l’Algérie, laquelle reste pourtant notre patrie en dépit des présumés dépositaires d’un patriotisme d’essence « divine ». Il est important de revenir à certaines informations, comme l’affaire Djezzy qui a soulevé un tollé général chez les Algériens lorsqu’ils ont appris que leur État est associé à un sioniste notoire bien connu du FSB pour de multiples opérations plus que douteuses dont une tendance à confondre le sucre et la drogue dans ses importations, à savoir le milliardaire russe Mikhail Fridman. Lire la suite »