Thorstein Bunde Veblen

Dr. Guido G. Preparata: « They want to turn us all into a global society of termites »

Publié le Mis à jour le

 

guidopreparata-portrait

Dr Guido G. Preparata. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Your book « Conjuring Hitler » received a laudatory criticism of our friend Peter Dale Scott. Moreover, I share the view of this great intellectual on the fact that this book is essential in the work of historical research. How did you arrive at conclusions against the flow of the historians of the establishment, namely that Hitler was made by the United States and Great Britain and that World War II was inevitable?

Dr. Guido G. Preparata: I started out like most westerners, whose childhood was steeped in the typical propagandistic “currents” of the Cold War: by watching, endlessly and enthusiastically, epic pro-Allies and anti-German war movies. My parents —postwar Italians— were solidly in the pro-US, pro-Israel, pro-capitalist camp, and my father, an academic physicist, was then militantly anti-Communist. That is what I grew up with. Lire la suite »

Publicités

Dr. Guido G. Preparata : « Ils veulent nous transformer tous en une société mondiale de termites »

Publié le Mis à jour le

Guido Preparata1

Dr. Guido G. Preparata. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Votre livre «Conjuring Hitler» a reçu une critique élogieuse de notre ami Peter Dale Scott. D’ailleurs, je partage le point de vue de ce grand intellectuel sur le fait que ce livre est une œuvre essentielle dans le travail de recherche historique. Comment êtes-vous arrivé à des conclusions à contre-courant des historiens de l’establishment, à savoir qu’Hitler a été fabriqué par les États-Unis et la Grande Bretagne et que la 2ème Guerre Mondiale était inévitable ?

Dr. Guido G. Preparata : J’ai commencé comme la plupart des Occidentaux dont l’enfance a été imprégnée des « courants » propagandistes typiques de la Guerre froide : en regardant sans fin et avec enthousiasme des films de guerre épiques pro-alliés et anti-allemands. Mes parents – des Italiens d’après guerre – étaient solidement dans le camp pro-américain, pro-israélien, pro-capitaliste, et mon père, un physicien universitaire, était alors militant anti-communiste. C’est ainsi que j’ai grandi. Lire la suite »