Turquie

Michel Rogalski: « Aujourd’hui, on peut avancer que les formes empruntées par la mondialisation sont devenues criminogènes ».

Publié le Mis à jour le

rogalski

Michel Rogalski. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/09/13/michel-rogalski-today-it-can-be-argued-that-the-forms-taken-by-globalizationhave-become-criminogenic/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : À votre avis, quels sont les véritables enjeux du rapprochement entre la Turquie et la Russie ?

Michel Rogalski : Il s’agit d’une alliance conjoncturelle qui ne tiendra peut-être pas l’épreuve du temps, même si une dimension de l’alliance porte sur des aspects durables, comme le volet énergétique qui suppose pour aboutir une longue coopération industrielle. Les deux pays ont besoin de sortir de leur relatif isolement, donc tout les pousse dans l’immédiat à se rapprocher. Décidée de longue date la visite d’Erdogan à Moscou a été « dopée » par la tentative de coup d’Etat en Turquie et la réaction peu solidaire des pays occidentaux ou de l’Union européenne et de l’Otan. Lire la suite »

Quand les organes des enfants algériens se retrouvent en Israël

Publié le Mis à jour le

trafic-d'organes-2

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Selon Alison Weir que j’ai récemment interviewée et qui a publié un long article consacré au rôle d’Israël dans le trafic international d’organes humains dans If Americans knew en septembre 2009, l’État sioniste criminel d’Israël a un grand besoin d’organes, ses ressortissants étant peu enclins à faire don de leurs reins, leur foie, leur cœur ou leurs yeux pour des « raisons religieuses ». Un vaste trafic d’organes à l’échelle mondiale a donc été mis en place, et ce, depuis de nombreuses années, avec l’accord tacite des autorités sionistes qui refusent de sanctionner le trafic illégal d’organes humains et la complicité des médecins occupant des postes de direction dans les hôpitaux israéliens, ainsi que des fonctionnaires à différents niveaux. Lire la suite »

Taubira, les moines de Tibhirine, le logement social… et l’Algérie !

Publié le Mis à jour le

actualite2[88169]

Christiane Taubira et Abdelaziz Bouteflika : Rencontre entre colonisés. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Fin décembre, la ministre française de la Justice, Christiane Taubira, a visité l’Algérie où elle s’est permis d’ouvrir à nouveau la plaie de la décennie rouge et noire en évoquant l’affaire des moines de Tibhirine que l’on continue à utiliser comme du foin pour nourrir les ânes en Algérie et ailleurs. Le but de cette énième exhumation du dossier des moines était de faire pression sur une Algérie exsangue du fait des agissements d’une caste de bougnoules colonisés qui s’assument comme tels en étant aux ordres de la France. Lire la suite »

L’Algérie à la tête d’Afripol

Publié le Mis à jour le

arton52974-57759

Le siège d’Afripol à Alger. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

La naissance d’Afripol à Alger

Le 13 décembre dernier, la Conférence africaine organisée par la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a eu lieu à Alger avec la participation des représentants de 40 pays, de l’Union Africaine et d’Interpol. Les directeurs et inspecteurs généraux de police des pays africains s’étaient réunis en vue de finaliser la création d’une structure réunissant toutes les polices africaines pour une coopération visant à lutter contre la criminalité organisée, la cybercriminalité, le trafic de drogue et d’armes, et le terrorisme auxquelles ces diverses activités sont liées. Cette rencontre avait pour but d’entériner les textes juridiques relatifs à cet organisme qui sera opérationnel en 2016 sous la houlette de la DGSN. Cette nouvelle force africaine imaginée par l’Algérie en 2013 porte le nom d’Afripol et permettra à tous les pays africains de s’accorder dans la lutte contre le terrorisme. Lire la suite »

Eric Draitser : « L’Algérie demeure résolue à lutter contre le terrorisme »

Publié le Mis à jour le

Eric Draitser photo1 (1)

Eric Draitser. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/07/16/eric-draitser-algeria-remains-resolved-to-fight-terrorism/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez étudié le cas du chaos libyen, comment envisagez-vous la sortie de crise dans ce pays ?

Eric Draitser : Malheureusement il n’y a aucune solution réelle au chaos en Libye dans un proche avenir. La guerre terroriste menée par l’OTAN à ce pays a efficacement détruit toutes les institutions politiques, économiques et sociales, de telle façon que tout gouvernement futur devrait utiliser un temps et des ressources énormes pour reconstruire le pays à partir de zéro. Étant donné que le soi-disant « gouvernement » en Libye est plus un symbole politique qu’une direction efficace de l’État, il est peu probable qu’il puisse y avoir une stratégie cohérente concertée pour reconstruire le pays et de ses institutions. Lire la suite »

Liberté d’expression à géométrie variable

Publié le Mis à jour le

Journalistes-DZ2jpg

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Le journaliste algérien Abdessami Abdelhaï est incarcéré en détention préventive depuis le 18 août 2013 à Tébessa et attend toujours un jugement. Qu’a fait ce père de trois enfants pour mériter un tel sort ? Quel crime a-t-il commis ? Dites-le nous ! Son cas nous remémore celui d’un autre journaliste que beaucoup ont certainement oublié aujourd’hui et qui vivait dans la même ville de Tébessa : Abdelhaï Beliardouh. Sous la pression de l’affairiste pourri et potentat local Saâd Garboussi, Beliardouh a voulu mettre fin à ses jours le 19 octobre 2002 en ingurgitant de l’acide pur, incapable d’endurer plus longtemps les humiliations et les tourments que ce brave père de famille avait subies devant toute la population de Tébessa. Abdelhai Beliardouh s’est éteint après un mois d’agonie, le 21 novembre 2002. Pour avoir dénoncé par ses écrits les malversations et pratiques mafieuses de ce potentat et de certains cercles corrompus de Tébessa, bien connus de toute l’Algérie, le journaliste a été enlevé, séquestré et torturé par Garboussi et ses sbires, et a ensuite été traîné comme un trophée à travers les rues de Tébessa. Les trafiquants et autres affairistes mafieux qui ont construit leur fortune dans divers trafics ont voulu faire de ce journaliste un exemple. Lire la suite »

Le trafic des trésors archéologiques d’Irak, de l’invasion US à Daech-IS

Publié le Mis à jour le

hires_090718-A-8796C-063aL’armée américaine à Babylone en Irak. DR.

for translate, right click on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

La Mésopotamie est une antique région du Moyen Orient située entre le Tigre et l’Euphrate qui recouvre le nord-est de la Syrie et le nord de l’Irak. Sa civilisation a donné naissance à l’agriculture, à l’écriture, dont l’apparition est estimée à 3500 avant JC, à l’urbanisme, aux 24 heures dans une journée, à la création d’institutions, au droit, aux lois, au commerce, à l’art sous plusieurs formes (architecture monumentale, sculpture, peinture, orfèvrerie), à la musique, etc. Cette région regorge de trésors inestimables disséminés sur des centaines de sites archéologiques majeurs et des dizaines de milliers plus petits qui ont déjà fait l’objet de pillages par des aventuriers européens au XIXe siècle et ensuite par l’armée US lors de l’invasion en 2003. A l’époque de l’invasion criminelle US-britannique en 2003, de nombreux archéologues et historiens ont reproché aux armées occidentales d’avoir pillé le patrimoine irakien, accusant Washington d’avoir violé les accords internationaux de la Convention de La Haye datant de 1907 qui interdit formellement les pillages. Aujourd’hui, l’armée de fantassins à la solde des USA et d’Israël, Daech-IS, fait à son tour main basse sur les trésors de l’Irak, destinés à décorer les intérieurs luxueux des collectionneurs privés occidentaux qui les conservent en toute discrétion et ne les rendront jamais. Ainsi disparaît le patrimoine national irakien, témoin d’une civilisation éblouissante, dans les coffres-forts et les salons de l’Occident. Le pillage intensif et systématique des régions envahies par Daech-IS permet à l’organisation terroriste de financer son entreprise de mort et de destruction en fournissant pétrole et objets d’art à bas prix. Mais le diable est dans les détails et qui dit vendeur, dit acheteur, et tous ceux qui vendent ou achètent le fruit des rapines ont autant de sang sur les mains que les égorgeurs qui massacrent les peuples du Moyen-Orient. Lire la suite »