Ukraine

James Howard Kunstler: « The jazzier the media gets, the more our intellectual life degrades »

Publié le Mis à jour le

jameshowardkunstler4

James Howard Kunstler. DR.

Mohsen Abdelmoumen: What is an urban space for James Howard Kunstler?

James Howard Kunstler: I think we can agree that an urban space is a human settlement of buildings that can exist at any scale between a village and a mega-city. At their best, they share similar characteristics, though the scale might be different. For example, they tend to self-organize as tight-and-dense at the center and increasingly less so as you move from center to edge. Lire la suite »

James Howard Kunstler : « Plus les médias sont tapageurs, plus notre vie intellectuelle se dégrade »

Publié le Mis à jour le

james-h-kunstler3

James Howard Kunstler. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/12/04/james-howard-kunstler-the-jazzier-the-media-gets-the-more-our-intellectual-life-degrades/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Qu’est-ce qu’un espace urbain pour James Howard Kunstler ?

James Howard Kunstler : Je pense que nous pouvons convenir qu’un espace urbain est une colonie humaine de bâtiments qui peuvent exister à n’importe quelle échelle entre un village et une méga-ville. À leur meilleur, ils partagent des caractéristiques similaires, bien que l’échelle puisse être différente. Par exemple, ils ont tendance à s’auto-organiser comme serrés et denses au centre et de moins en moins lorsque vous vous déplacez du centre vers le bord. Lire la suite »

Prof. Tony Kashani: « Either we will change and build solidarity for a better and just world or become extinct »

Publié le Mis à jour le

Tony Kashani

Professor Tony Kashani. DR.

Mohsen Abdelmoumen: If Hillary Clinton becomes president, will the United States have elected a president or a war leader? At the death of Gaddafi, Hillary Clinton said “We came, we saw, he died”. Doesn’t this reference to the sentence of Jules César summarize the personality of Hillary Clinton as a war leader of the empire?

Prof. Tony Kashani: What is most disturbing about that line, which she delivered to a CBS reporter on national TV is that she did it with laughter and demeanor of a conqueror. Let’s bear in mind that this happened literally moments after she learned that the deposed Libyan leader Muammar Qaddafi had been killed. Of course, we know what a disaster that military intervention was, and the aftermath is even worse, costing American and Libyan lives, leaving Libya a failed state with no hope for stability anytime soon. Lire la suite »

Prof. Tony Kashani : « Soit nous allons changer et renforcer la solidarité pour un monde meilleur et juste ou bien nous disparaîtrons »

Publié le Mis à jour le

Tony Kashani

Professeur Tony Kashani. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/09/01/prof-tony-kashanieither-we-will-change-and-build-solidarity-for-a-better-and-just-world-or-become-extinct/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Si Hillary Clinton devient présidente, les États-Unis auront-ils élu un président ou un chef de guerre ? À la mort de Kadhafi, Hillary Clinton a déclaré « Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort ». Cette référence à la phrase de Jules César ne résume-t-elle pas à elle seule la personnalité d’Hillary Clinton en tant que chef de guerre de l’empire ?

Pr. Tony Kashani : Le plus inquiétant dans cette phrase qu’elle a proférée à un journaliste de la télévision nationale CBS, c’est qu’elle l’a fait avec le rire et le comportement d’un conquérant. Tenons compte que ceci est arrivé littéralement quelques instants après qu’elle ait appris que le leader libyen déposé Mouammar Kadhafi avait été tué. Bien sûr, nous savons quel désastre a été l’intervention militaire, et la suite est encore pire, ce qui coûte des vies américaines et libyennes, faisant de la Libye un État défaillant sans espoir de stabilité de sitôt. Lire la suite »

Dr. Michael Brenner: « America has not come to terms to what it did and the devils that it unleashed »

Publié le Mis à jour le

095_310x428_316930930_310x428

Dr. Michael Brenner. DR.

Mohsen Abdelmoumen: How do you assess the last redeployment of NATO troops in Georgia during the summit of the NATO in Warsaw? Are we really gone out of the Cold War?

Dr. Michael Brenner: The cardinal feature of the strategic situation is the dedication of NATO, inspired and guided by the United States, to extend Western hegemony eastwards. That has been the goal of successive American administrations. During the Yeltsin years, it seemed that it could achieved without conflict and with minimal friction – as exemplified by NATO’s expansion. The stated intention of the Bush administration was to add Georgia and Ukraine. Lire la suite »

Dr. Michael Brenner : « L’Amérique n’est pas venue à bout de ce qu’elle a fait et des démons qu’elle a déchaînés »

Publié le Mis à jour le

Michael-Brenner

Dr. Michael Brenner. DR.

Version English here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/07/15/dr-michael-brenner-america-has-not-come-to-terms-to-what-it-did-and-the-devils-that-it-unleashed/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre analyse concernant le dernier redéploiement des troupes de l’OTAN en Géorgie pendant le sommet de l’OTAN à Varsovie ? Sommes-nous vraiment sortis de la guerre froide ?

Dr. Michael Brenner : La caractéristique cardinale de la situation stratégique est l’attachement de l’OTAN, inspiré et guidé par les États-Unis, à étendre l’hégémonie occidentale vers l’Est. Cela a été le but des administrations américaines successives. Au cours des années Eltsine, il semblait que cela pourrait se réaliser sans conflit et avec un minimum de friction, comme en témoigne l’expansion de l’OTAN. L’intention affichée de l’administration Bush était d’ajouter la Géorgie et l’Ukraine. Lire la suite »

Ben Schreiner: « You simply can’t have democracy at home and imperialism abroad ».

Publié le Mis à jour le

schreiner

Ben Schreiner. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Why do you qualify 2016 year of barbarism in one of your articles?

Ben Schreiner: In reality, we have been living in well over a decade of barbarism. That being the barbarism the U.S. unleashed upon the world with the launch of its 2001 global “war on terror.” 2016, though, appears headed towards a dangerous deepening of that barbarism. The global economy, never fully recovered from the crash of 2008, is once again greatly imperiled. All the recessionary warning lights are now flashing for anyone to see. Lire la suite »