Wall Street

Robert D. Steele: « NSA and CIA are indeed out of control »

Publié le Mis à jour le

robert-steele-5

Robert David Steele. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You wrote the book The Open-Source Everything Manifesto: Transparency, Truth, and Trust. Its content as well as the fact that you have distributed it free on the web are revolutionary. Can you explain your concept of Open Source to our readership?

Robert David Steele: First, although I understand there is a pirate copy of the book free on the web, it is the only one of my 10 books that I do not own the English rights to. I can give a free digital copy to anyone that wants to publish it in any other languages. It has been translated into Chinese. My other books are both free online and also for sail at Amazon. Lire la suite »

Publicités

Robert D. Steele : « la NSA et la CIA sont en effet hors de contrôle »

Publié le Mis à jour le

r-steele-6

Robert David Steele. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2017/02/21/robert-d-steele-nsa-and-cia-are-indeed-out-of-control/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen: Vous avez écrit le livre « The Open-Source Everything Manifesto: Transparency, Truth, and Trust« . Son contenu ainsi que le fait que vous l’ayez distribué gratuitement sur le web sont révolutionnaires. Pouvez-vous expliquer votre concept de l’Open source à notre lectorat ?

Robert D. Steele : Tout d’abord, bien que je comprenne qu’il y ait une copie pirate gratuite du livre sur le web, c’est le seul de mes 10 livres dont je ne possède pas les droits en anglais. Je peux donner une copie numérique gratuite à quiconque veut le publier dans toutes les autres langues. Il a été traduit en chinois. Mes autres livres sont à la fois en ligne gratuitement et aussi à commander sur Amazon. Lire la suite »

Wayne Madsen : « La CIA a toujours servi les intérêts de Wall Street »

Publié le Mis à jour le

wayne-madsen2

Wayne Madsen. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/11/24/wayne-madsen-the-cia-has-always-served-the-interests-of-wall-street/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : D’après vous, quand on voit les multiples manifestations anti-Trump aux États-Unis après l’élection de Donald Trump à la présidence, assistons-nous à une révolution colorée ?

Wayne Madsen : Il s’agit de la révolution de couleur classique financée par Soros. Soros finance MoveOn.org, Black Lives Matter, Demos et d’autres de ses groupes pour produire des manifestants et publie même des annonces dans des journaux à la recherche de chauffeurs payés et de coordinateurs de protestation. Lire la suite »

Prof. Tony Kashani : « Soit nous allons changer et renforcer la solidarité pour un monde meilleur et juste ou bien nous disparaîtrons »

Publié le Mis à jour le

Tony Kashani

Professeur Tony Kashani. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/09/01/prof-tony-kashanieither-we-will-change-and-build-solidarity-for-a-better-and-just-world-or-become-extinct/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Si Hillary Clinton devient présidente, les États-Unis auront-ils élu un président ou un chef de guerre ? À la mort de Kadhafi, Hillary Clinton a déclaré « Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort ». Cette référence à la phrase de Jules César ne résume-t-elle pas à elle seule la personnalité d’Hillary Clinton en tant que chef de guerre de l’empire ?

Pr. Tony Kashani : Le plus inquiétant dans cette phrase qu’elle a proférée à un journaliste de la télévision nationale CBS, c’est qu’elle l’a fait avec le rire et le comportement d’un conquérant. Tenons compte que ceci est arrivé littéralement quelques instants après qu’elle ait appris que le leader libyen déposé Mouammar Kadhafi avait été tué. Bien sûr, nous savons quel désastre a été l’intervention militaire, et la suite est encore pire, ce qui coûte des vies américaines et libyennes, faisant de la Libye un État défaillant sans espoir de stabilité de sitôt. Lire la suite »

Brandon Turbeville: « The connections between the United States and Daesh are there for all to see »

Publié le Mis à jour le

Brandon twitter pic

Brandon Turbeville. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Do you think that the agreement on a ceasefire in Syria that the US has got to Russia is not intended to give a new breath the terrorist groups to enable them to reorganize, but also to erase the traces of links between the United States and Daesh? Some information from various intelligence sources reveal that Daesh elements were exfiltrated further to Russian bombardments, what do you think?

Brandon Turbeville: I think the major reason behind the ceasefire was an attempt on the part of the Western powers, particularly the United States, to buy time for the terrorists in Syria who are now on the run because of the Russian assistance being provided to the SAA. The connections between the United States and Daesh are there for all to see – from the “ineffective” bombing campaign, the links between virtually all other groups fighting against the Syrian government to al-Qaeda and Daesh, and the leaked DIA documents that revealed the creation of a “Salafist principality” was actually the desire of the U.S. and its allies. Lire la suite »

Brandon Turbeville : « Les connexions entre les États-Unis et Daesh sont sous nos yeux »

Publié le Mis à jour le

Brandon twitter pic

Brandon Turbeville. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/02/16/brandon-turbeville-the-connections-between-the-united-states-and-daesh-are-there-for-all-to-see/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Ne pensez-vous pas que l’accord sur une trêve en Syrie que les USA ont obtenu de la Russie vise à donner un nouveau souffle aux groupes terroristes pour leur permettre de se réorganiser, mais aussi d’effacer les traces de liens entre les Etats-Unis et Daech ? Certaines informations provenant de diverses sources de renseignement révèlent que des éléments de Daech ont été exfiltrés suite aux bombardements russes, qu’en pensez-vous ?

Brandon Turbeville : Je pense que la raison principale derrière le cessez-le-feu était une tentative des puissances occidentales, particulièrement des États-Unis, pour faire gagner du temps aux terroristes en Syrie, qui sont maintenant en fuite à cause de l’aide russe fournie à l’Armée Arabe Syrienne. Les connexions entre les États-Unis et Daesh sont sous nos yeux – depuis la campagne de bombardement “inefficace”, les liens entre pratiquement tous les autres groupes luttant contre le gouvernement syrien jusqu’à al-Qaïda et Daesh, et les documents de la DIA divulgués qui ont révélé que la création d’une “principauté salafiste” était en fait le désir des États-Unis et de leurs alliés. Lire la suite »

Ben Schreiner: « You simply can’t have democracy at home and imperialism abroad ».

Publié le Mis à jour le

schreiner

Ben Schreiner. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Why do you qualify 2016 year of barbarism in one of your articles?

Ben Schreiner: In reality, we have been living in well over a decade of barbarism. That being the barbarism the U.S. unleashed upon the world with the launch of its 2001 global “war on terror.” 2016, though, appears headed towards a dangerous deepening of that barbarism. The global economy, never fully recovered from the crash of 2008, is once again greatly imperiled. All the recessionary warning lights are now flashing for anyone to see. Lire la suite »