Interview de William Hanna : « Venir à bout de l’ogre sioniste se produira à grands frais pour l’humanité »

Publié le Mis à jour le

Hiramic brotherhood

DR.

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

English version here: https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/04/12/interview-of-william-hanna-overcoming-the-zionist-ogre-will-come-at-great-cost-to-humanity/#more-3272

Mohsen Abdelmoumen : Que pensez-vous du refroidissement des relations entre les Etats-Unis et Israël sur fond de l’accord sur le nucléaire iranien ?

William Hanna : L’apparent refroidissement actuel des relations entre les Etats-Unis et Israël sur fond d’accord nucléaire avec l’Iran est tout simplement une pantomime politique vide de sens résultant de l’irritation du président Obama suite à l’affront de Netanyahu dans le traitement de la session conjointe du Congrès, malgré le désaccord d’Obama qui doutait de l’opportunité d’une telle visite. Il convient de rappeler que la tactique de Netanyahu de crier au loup sur les armes nucléaires de l’Iran n’est pas nouvelle et qu’en 1996, il s’était adressé à une session mixte du Congrès pour faire part de ses inquiétudes : « si l’Iran devait acquérir des armes nucléaires, cela pourrait entraîner des conséquences catastrophiques, non seulement pour mon pays et pour le Moyen-Orient, mais pour toute l’humanité… la date limite pour atteindre cet objectif est très proche. »

Ce délai est dépassé depuis près de deux décennies, mais Netanyahu est toujours en train de faire des prédictions apocalyptiques sur l’arme nucléaire iranienne imminente. On peut remonter encore plus loin, en 1992, quand, alors parlementaire, Netanyahu a averti la Knesset qu’il faudrait  « trois à cinq ans » pour que l’Iran atteigne la capacité nucléaire et que la menace devait être « déracinée par un front international dirigé par les Etats-Unis ».

Tout véritable refroidissement des relations entre ces deux pays devrait se traduire par l’arrêt de l’aide américaine à Israël, conformément à l’amendement de 1976 du Foreign Assistance Act de 1961 qui interdit clairement l’assistance économique et militaire américaine et les crédits à l’exportation vers les pays qui offrent, reçoivent, acquièrent ou transfèrent la technologie d’enrichissement nucléaire alors qu’ils ne se soumettent pas à la réglementation et aux inspections de l’AIEA. Le Glenn Amendement de 1977 interdit également l’aide aux pays qui importent la technologie de retraitement nucléaire. Non seulement Israël refuse de se conformer aux règlements et aux inspections de l’AIEA, mais il a volé la technologie et les équipements nucléaires des États-Unis. En fait, les documents récemment déclassifiés impliquent l’actuel Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu dans le vol de matières nucléaires des États-Unis. Ainsi, alors que le Congrès, toujours contrôlé par AIPAC, continue de veiller sur Israël, celui-ci reçoit plus de 3 milliards de dollars d’aide chaque année, et le refroidissement réel des relations restera l’illusion des contribuables américains.

 

Pensez-vous que l’administration Obama va remplacer son allié stratégique au Moyen Orient, l’Arabie saoudite, par l’Iran ?

Même si le Président Obama a sérieusement voulu remplacer l’Arabie Saoudite par l’Iran en tant qu’allié stratégique des Etats-Unis au Moyen-Orient, il serait empêché de le faire par les intérêts pétroliers américains, les investissements et le commerce avec les États du Golfe. De 1950 à 2006, l’Arabie Saoudite seule a acheté ou obtenu des armes, de l’équipement militaire et des services U.S. à hauteur de 79.8 milliards de dollars. Presque un cinquième (19 %) de toutes les ventes d’armes américaines pendant cette période est allé en Arabie Saoudite – une proportion qui souligne l’importance de l’Arabie Saoudite auprès du complexe industriel militaire U.S. En outre, l’AIPAC ferait pression avec férocité contre une telle intention, car Israël et l’Arabie Saoudite sont fortement opposés à toute politique qui pourrait renforcer l’influence et la puissance de l’Iran dans la région, d’où leur duplicité malfaisante en Syrie qui est considérée comme le plus proche allié de l’Iran.

 

Face à  l’offensive sioniste dans les médias mainstream et les institutions, les mouvements qui soutiennent la cause juste du peuple palestinien comme les BDS, Block the boat, le boycott académique, etc. peuvent-ils encore mobiliser le public ?

Alors que les mouvements pro-palestiniens comme BDS, Block the Boat, le boycott universitaire et autres sont des phénomènes relativement récents, les médias et les institutions traditionnelles ont été solidement établies et contrôlées depuis plusieurs décennies par des groupes minoritaires d’intérêts particuliers pour éviter d’avoir une majorité bien informée qui pourrait commencer à penser par elle-même et par conséquent se rebeller contre l’asservissement à la minorité élitiste riche. Quand on considère que seulement six sociétés – détenues ou gérées par des Juifs – sont propriétaires de tous les médias grand public aux Etats-Unis, on se rend compte de l’énormité de la tâche qui attend tout groupe ou tout mouvement qui cherche à informer et mobiliser le public contre l’injustice sociale, les violations flagrantes des droits humains, et les guerres injustifiées et illégales. La tâche n’est pas impossible, mais exige une persévérance organisée pour égaler le réseau mondial des lobbies et intérêts juifs.

 

Dans un de vos livres, vous décrivez le sort effroyable des enfants palestiniens, victimes de la barbarie sioniste avec la complicité occidentale, pensez-vous que l’humanité parviendra à triompher de l’ogre sioniste ?

L’humanité parviendra-t-elle à surmonter l’ogre sioniste? Eh bien, même pour une humanité formatée, il y a une limite à ce qu’elle est capable de supporter. Donc, tout comme le nazisme a été détruit, le sionisme sera finalement confronté à sa perte. Malheureusement, des deux, l’idéologie sioniste a vécu beaucoup plus longtemps ; elle a des partisans influents au sein des communautés juives à travers le monde, elle est mieux organisée grâce à la ténacité d’une mentalité de la suprématie juive, elle bénéficie d’une aide financière provenant de sources situées dans de nombreux pays, y compris l’aide américaine trop généreuse, elle a le contrôle ou un appui solide dans les rangs soudoyés de la plupart des gouvernements occidentaux, et elle possède un stock d’armes nucléaires qu’elle pourrait utiliser en raison de la folie fanatique de ses dirigeants.

Par conséquent, venir à bout de l’ogre sioniste se produira à grands frais pour l’humanité – un coût qui dépasse de loin la capacité de compréhension humaine. Une étude attentive des dirigeants juifs tels que Benyamin Netanyahu, conclura que son fanatisme insensé est beaucoup plus dangereux que celui d’Adolf Hitler. Le succès de l’existence d’Israël comme enclave entourée par les nations arabes musulmanes a été possible jusqu’à présent en raison de la désunion arabe et des propres efforts d’Israël pour diviser et conquérir tout en dépeignant simultanément l’Islam comme une religion terroriste. Cependant, la perspective de l’unité islamique dans le contexte de cet assaut sioniste pourrait devenir une réalité si Israël annexe Haram al-Sharif (le Mont du Temple) dans sa détermination à construire le « Troisième Temple ». Les conséquences d’une telle annexion pourraient certainement être catastrophiques pour l’humanité.

 

Pouvez-vous nous parler de vos projets ? Avez-vous un nouveau livre en préparation ?

Je travaille actuellement sur un livre qui traite également du problème israélo-palestinien, mais qui est écrit dans un style permettant d’atteindre un public plus large, afin, je l’espère, que plus de gens en Occident prennent conscience de l’hypocrisie de leurs propres gouvernements et des doubles standards dans le traitement des questions du Moyen-Orient.

Interview réalisée par Mohsen Abdelmoumen

 

Qui est William Hanna ?

William Hanna est un auteur britannique vivant à Londres. Il a beaucoup voyagé et a vécu pendant des périodes différentes en Afrique et au Moyen-Orient. Ses articles ont été publiés sur quelque 250 sites, tels que Dissident Voice, Global ResearchCounter Currents.org, etc. Il a publié un livre recueillant ses articles consacrés à la Palestine sous le titre The Tragedy of Palestine and his Children, dont le produit de la vente est versé à l’association ProMozaik, association internationale visant à créer une société multiculturelle fondée sur le dialogue interculturel, interreligieux, interethnique. Son dernier ouvrage est : “Hiramic Brotherhood of the Third Temple”.

Published in Oximity, April 12, 2015:https://www.oximity.com/article/Interview-de-William-Hanna-Venir-1

In Whatsupic:http://fr.whatsupic.com/sp%C3%A9ciale-usa/sioniste765456.html

In Palestine Solidarité:http://www.palestine-solidarite.org/interview.william_hanna.120415.htm

Annexe:

Le blog de William Hanna : http://www.hiramicbrotherhood.com/#!articles/cde8

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Interview de William Hanna : « Venir à bout de l’ogre sioniste se produira à grands frais pour l’humanité » »

    […] Interview de William Hanna : « Venir à bout de l’ogre sioniste se produira à grands frais pour …. […]

Les commentaires sont fermés.