Mois: juillet 2016

Tewfik Hamel: We don’t fight against mosquitoes with a Kalashnikov, but in « cleaning the swamp » that support them

Publié le Mis à jour le

P160216-11

Tewfik Hamel. DR.

Mohsen Abdelmoumen: According to you, Daesh is it not operating a tactical retreat in particular in Syria and in Iraq, especially when we see cities as Falloujah falling so easily, what the western media present as a defeat of Daesh?

Tewfik Hamel: It’s still early to speak about the defeat of Daesh. In Syria, in Iraq as in Libya, neither the worst nor the best is inevitable. The situation is very complex. These countries are experiencing what is called in military jargon « war amongst the populations » where traditional concepts of the decisive victory may have less meaning. In this type of conflict, non-state armed groups of all kinds, draw their strength and freedom of action mainly of their capacity to manipulate, intimidate and mobilize populations, and they do this by using a variety of methods ranging from constraint to persuasion. Lire la suite »

Publicités

Tewfik Hamel : On ne lutte pas contre les moustiques avec une kalachnikov, mais en « expurgeant le marais » qui les soutient.

Publié le Mis à jour le

P160216-11

Tewfik Hamel. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/07/22/tewfik-hamel-we-dont-fight-against-mosquitoes-with-a-kalashnikov-but-in-cleaning-the-swamp-that-support-them/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : D’après vous, Daech n’est-il pas en train d’opérer un retrait tactique notamment en Syrie et en Irak, surtout quand on voit des villes comme Falloujah tomber aussi facilement, ce que les médias occidentaux présentent comme une défaite de Daech ?

Tewfik Hamel : Il est encore tôt de parler de la défaite de Daech. En Syrie, en Irak comme en Libye, ni le pire ni le meilleur n’est inévitable. La situation est très complexe. Ces pays subissent ce que l’on appelle dans le jargon militaire la « guerre parmi les populations » où les concepts traditionnels de la victoire décisive peuvent avoir moins de sens. Dans ce type de conflit, les groupes armés non étatiques de toutes sortes puisent leur force et liberté d’action principalement de leur capacité à manipuler, intimider et mobiliser les populations, et ils le font en utilisant un éventail de méthodes allant de la contrainte à la persuasion. Lire la suite »

Dr. Michael Brenner: « America has not come to terms to what it did and the devils that it unleashed »

Publié le Mis à jour le

095_310x428_316930930_310x428

Dr. Michael Brenner. DR.

Mohsen Abdelmoumen: How do you assess the last redeployment of NATO troops in Georgia during the summit of the NATO in Warsaw? Are we really gone out of the Cold War?

Dr. Michael Brenner: The cardinal feature of the strategic situation is the dedication of NATO, inspired and guided by the United States, to extend Western hegemony eastwards. That has been the goal of successive American administrations. During the Yeltsin years, it seemed that it could achieved without conflict and with minimal friction – as exemplified by NATO’s expansion. The stated intention of the Bush administration was to add Georgia and Ukraine. Lire la suite »

Dr. Michael Brenner : « L’Amérique n’est pas venue à bout de ce qu’elle a fait et des démons qu’elle a déchaînés »

Publié le Mis à jour le

Michael-Brenner

Dr. Michael Brenner. DR.

Version English here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/07/15/dr-michael-brenner-america-has-not-come-to-terms-to-what-it-did-and-the-devils-that-it-unleashed/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre analyse concernant le dernier redéploiement des troupes de l’OTAN en Géorgie pendant le sommet de l’OTAN à Varsovie ? Sommes-nous vraiment sortis de la guerre froide ?

Dr. Michael Brenner : La caractéristique cardinale de la situation stratégique est l’attachement de l’OTAN, inspiré et guidé par les États-Unis, à étendre l’hégémonie occidentale vers l’Est. Cela a été le but des administrations américaines successives. Au cours des années Eltsine, il semblait que cela pourrait se réaliser sans conflit et avec un minimum de friction, comme en témoigne l’expansion de l’OTAN. L’intention affichée de l’administration Bush était d’ajouter la Géorgie et l’Ukraine. Lire la suite »

Where’s the US Chilcot Report? Blame Obama, Hillary, Biden and Kerry, by John Stauber

Publié le Mis à jour le

 

le-royaume-uni-de-tony-blair-s-est-engage-aux-cotes-des_3289084_1000x500

Tony Blair and Georges W. Bush. DR.

Pour traduire, clic droit sur le texte

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Nothing exposes the fraud of so-called “peace candidate” Barack Obama more than his handling of the illegal government propaganda campaign and eventual war on Iraq. As the UK reads and debates the Chilcot report investigating the Blair government’s role in lying that country into the war, there is no notice in the US that Obama announced before taking office in late 2008 there would be no similar investigation in the US. Lire la suite »

L’Algérie entre vacance du pouvoir, diversions et oppression

Publié le Mis à jour le

 

Saïd-et-Ali-Haddad

Saïd Bouteflika et son prête-nom Ali Haddad. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Jour après jour, le régime agonisant des Bouteflika montre un visage de plus en plus hideux, plongeant la gestion de l’État dans une régression vertigineuse qui touche à la liberté d’expression et qui montre à quel point ce pouvoir obsolète est ridicule et faible en incarcérant des journalistes et une directrice du ministère de la Culture en plein mois de Ramadan. Les voyous qui entourent la chaise roulante présidentielle n’ont plus aucun scrupule, fomentant des complots ici et là et créant des diversions telles que l’affaire de la ministre de l’Éducation, Nouria Benghabrit, qui s’est vu offrir une tribune dans un journal de Fafa, Le Monde, qui a sacralisé la ministre en tant que championne de la modernité. Lire la suite »