démocratie

Dr. Michael Welton : « La classe dirigeante mondiale ne permettra pas qu’un nouvel ordre mondial équitable apparaisse »

Publié le Mis à jour le

Michael Welton Photo (2)

Dr. Michael Welton. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Que pensez-vous de l’intention des gouvernements occidentaux d’avoir recours au traçage dans la crise du Covid 19 ? Les gouvernements n’utilisent-ils pas le prétexte de cette épidémie pour contrôler leurs populations ? Cette méthode n’est-elle pas du fascisme ?

Dr. Michael Welton : Le monde a connu de nombreux fléaux et pestes dans son histoire passée et récente. Mais rien qui ressemble à cela – un confinement mondial qui a forcé des milliards de personnes à s’isoler afin d’empêcher le Monstre de nous consommer avant notre repas du soir. Arundhati Roy a posé cette question provocatrice : « Quelle est cette chose qui nous est arrivée ? » Et, plus important encore, cette « chose » nous arrive à un moment de crise dans le désordre économique néo-libéral mondialisé. Covid-19 a illuminé le ciel comme un orage électrique, exposant ses insuffisances honteuses et ses points chauds. Les classes dirigeantes du monde, une fois exposées, savent que leurs jours peuvent être comptés. Elles vont se battre avec acharnement pour s’accrocher au pouvoir et à la richesse et opprimer et tromper les citoyens pour y parvenir. Lire la suite »

Liz Rowley : « Les peuples progressistes et pacifiques du monde doivent s’unir pour vaincre le capitalisme et l’impérialisme »

Publié le Mis à jour le

Liz Rowley 1

Liz Rowley, chef du Parti Communiste du Canada. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Comment analysez-vous les résultats des récentes élections fédérales au Canada ? Le Parti communiste canadien a-t-il obtenu de bons résultats ?

Liz Rowley : Les résultats des élections – un gouvernement libéral minoritaire – reflètent un certain nombre de choses différentes. Premièrement, la crainte généralisée d’un gouvernement conservateur et de ses politiques d’austérité, de conservatisme social et de son refus de reconnaître les changements climatiques. Dans le contexte d’un système électoral uninominal majoritaire à un tour, l’électorat est habituellement forcé de voter contre ce qu’il ne veut pas, par opposition aux politiques et aux partis qu’il veut. Lors des élections de 2015, les libéraux ont promis une réforme électorale – la représentation proportionnelle – et cela a contribué à les faire élire. Toutefois, c’est l’une des nombreuses promesses que les libéraux ont abandonnées après leur élection. Lire la suite »

Nozomi Hayase : « L’injustice contre Assange illustre la crise profonde de la démocratie libérale occidentale »

Publié le Mis à jour le

Nozomi Hayase1

Dr. Nozomi Hayase. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Votre livre très intéressant à lire WikiLeaks: The Global Fourth Estate retrace la genèse de WikiLeaks. Selon vous, WikiLeaks n’a-t-il pas été un outil révolutionnaire pour défendre le droit d’informer ?

Nozomi Hayase : Je dirais que WikiLeaks est un outil qui défend le droit du public à savoir. La façon dont vous avez formulé votre question, « le droit d’informer de l’éditeur » découle du droit du Premier Amendement. Le modèle de gouvernance américain, à savoir une démocratie représentative, repose sur le mécanisme des freins et des contrepoids du pouvoir pour maintenir l’intégrité du système. Dans ce cadre, la presse joue un rôle crucial, car sans l’information du public, ce système de responsabilisation ne peut pas vraiment fonctionner. Lire la suite »

Dr. Chris Wright : « La pensée critique et éclairée est dangereuse pour les puissants »

Publié le Mis à jour le

Chris Wright

Dr. Chris Wright. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez écrit « Worker cooperatives and revolution » où vous évoquez les coopératives de travailleurs. Dans ce livre passionnant, on remarque votre optimisme quant à la venue d’une nouvelle ère où l’humain est au centre. Vous citez l’exemple de la coopérative New Era Windows, à Chicago, D’après vous, sommes-nous dans une nouvelle ère où l’union des travailleurs sous forme de coopérative dessinera l’avenir du monde ?

Dr. Chris Wright : Je pense avoir été un peu trop optimiste dans ce livre sur le potentiel des coopératives ouvrières. D’une part, Marx avait raison de dire que les coopératives « représentent dans l’ancienne forme les premiers germes de la nouvelle ». Il s’agit du socialisme microcosmique, puisque le socialisme n’est que le contrôle démocratique de l’activité économique par les travailleurs, ce qui est essentiellement le cas des coopératives.  Même dans les grandes entreprises de Mondragon qui ont vu des conflits entre les travailleurs et la direction élue, il y a bien plus de démocratie (et un salaire plus égal) que dans une grande entreprise capitaliste typique. Lire la suite »

Dr. Nacer Djabi : « Ce moment générationnel marquera la différence entre l’Algérie d’avant et d’après le 22 février 2019 »

Publié le Mis à jour le

Nacer Djabi

Dr. Nacer Djabi. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Quel est le regard du Sociologue que vous êtes sur les évènements récents qu’a connus l’Algérie ?  D’après vous, les manifestations qui se déroulent tous les vendredis depuis le 22 février n’ont-elles pas changé l’histoire de l’Algérie ?

Dr. Nacer Djabi : Ce qui se passe en Algérie depuis le 22 février est unique et n’a jamais eu lieu auparavant, pas même dans d’autres pays arabes, par exemple au cours du printemps arabe en 2011-2012, en prenant en compte le haut niveau de  mobilisation et son caractère national, ce qui inclut dans le cas de l’Algérie, des manifestations populaires par millions dans plus de trente villes pour les mêmes revendications politiques. Lire la suite »

Robert Bibeau : « le capitalisme, c’est la guerre »

Publié le Mis à jour le

Robert-Bibeau2

Robert Bibeau. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : À la lecture de votre livre très instructif et passionnant, « La démocratie aux Etats-Unis, les mascarades électorales », on se pose la question suivante : y a-t-il réellement une démocratie aux Etats-Unis et à quoi servent les élections aux USA ?

Robert Bibeau : Oui, il existe une réelle démocratie pour la bourgeoisie aux États-Unis comme dans tous les pays capitalistes de ce monde. Il n’existe évidemment aucune « démocratie » populaire – prolétarienne, ni aux États-Unis ni dans aucun autre pays. Croyez-vous que l’adhésion à un parti bourgeois d’un multimilliardaire et de ses relations, compte tenu de son pouvoir de pression, de sa chaîne de télévision et de ses centres d’administration, soit du même poids « démocratique » que l’adhésion de mon voisin de palier – prolo de son métier – à un parti politique pseudo socialiste ? Il n’y a que la gauche bourgeoise pour le laisser croire. Les ouvriers américains le savent, eux qui ne se déplacent plus pour voter et « user de la puissance du crayon de votation bidon » ni bénéficier d’un pouvoir électoral chimérique exclusif aux riches. Lire la suite »

Étienne Chouard : «Les Gilets Jaunes constituants lancent un appel à toute l’humanité.»

Publié le Mis à jour le

etienne chouard 2

Etienne Chouard. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre manifeste très percutant « Nous ne sommes pas en démocratie ! », vous faites un constat pertinent. N’est-ce pas plutôt une ploutocratie ?

Etienne Chouard : Oui, tout-à-fait. Nous sommes en ploutocratie et cela depuis deux cents ans, depuis les révolutions anglaise, américaine, française, depuis l’avènement du gouvernement représentatif qui désigne les acteurs politiques par la procédure de l’élection parmi des candidats qu’on peut aider. Cette procédure, puisqu’on peut aider, donne tout le pouvoir – car quand on a gagné les élections on exerce tout le pouvoir pendant le mandat – à ceux qui ont le plus les moyens d’aider, c’est-à-dire les plus riches. Lire la suite »