Mois: janvier 2018

Kathy Kelly: « We must work to abolish war »

Publié le Mis à jour le

Kathy Kelly3

Kathy Kelly. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In your experience as an activist, what is the most effective way to fight the imperialist wars in the US?

Kathy Kelly: In the buildup to the 2003 U.S. Shock and Awe bombing of Iraq, the world came closer than ever before to stopping a war before it started. A growing level of education, outreach, civil disobedience, and massive street demonstrations developed at the same time that UN weapons inspectors were very close to issuing a conclusive report about whether or not Iraq possessed weapons of mass destruction. The U.K. government told the U.S. government it would be extremely difficult to ally with the U.S. in attacking Iraq following a UN report which was expected to certify that Iraq didn’t have weapons of mass destruction. Lire la suite »

Publicités

Kathy Kelly : « Nous devons travailler pour abolir la guerre »

Publié le Mis à jour le

 

kelly-kathy

Kathy Kelly. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : D’après votre expérience d’activiste, quel est le moyen le plus efficace pour combattre les guerres impérialistes US ?

Kathy Kelly : Dans l’intensification du bombardement Shock and Wave de l’Irak en 2003,  le monde a été plus proche que jamais d’arrêter une guerre avant qu’elle ne commence. Un niveau croissant d’éducation, de sensibilisation, de désobéissance civile et de manifestations de rue massives s’est développé en même temps que les inspecteurs de l’ONU étaient sur le point de publier un rapport concluant sur le fait que l’Irak possédait ou non des armes de destruction massive. Le gouvernement du Royaume-Uni a dit au gouvernement américain qu’il serait extrêmement difficile de s’allier avec les États-Unis en attaquant l’Irak à la suite d’un rapport de l’ONU qui devait certifier que l’Irak n’avait pas d’armes de destruction massive. Lire la suite »

Un cinquième mandat pour les Bouteflika pour quoi faire ?

Publié le Mis à jour le

Ouyahia-le-valet-1

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Le bilan des quatre mandatures de Bouteflika est catastrophique et la fin de ce 4e mandat illustre bien le bricolage, la corruption, et l’incompétence qui ont caractérisé ce trop long règne, sans parler d’une communication présidentielle lamentable. Car comment expliquer cette cacophonie de mesures et de contremesures concernant le Partenariat Privé – Public, ce fameux PPP vanté avec tant d’enthousiasme par les partenaires de la première tripartite, Ahmed Ouyahia, Ali Haddad et Sidi Saïd, pour assister ensuite au désaveu du Premier ministre par la présidence qui s’apparente à une humiliation et qui, si Ahmed Ouyahia avait une once de fierté, devrait l’inciter à donner sa démission ? Lire la suite »

Ambassador of Iraq to the Kingdom of Belgium and to the Grand Duchy of Luxembourg, and Head of Mission to the European Union: “We still have an ideological victory to achieve over the Daesh phenomenon”

Publié le Mis à jour le

2018-01-05-11.40

H.E. the Ambassador of Iraq Dr. Jawad. al-Chlaihawi (right) and Mohsen Abdelmoumen (left) DR.

Mohsen Abdelmoumen: What is the current situation in Iraq?

H.E. Ambassador of Iraq in Brussels, Dr. Jawad al-Chlaihawi: Currently, the situation is obviously much better than a year, two years or even a few months ago, especially after the announcement of the final victory over Daesh and terrorism, and the total liberation of the Iraqi territory from the terrorist group. Iraq is now experiencing a period of national, political, and security consolidation. The Iraqi people clearly see the almost total absence since about four or five months cases of explosions that were previously observed in Baghdad or other cities. This shows the complete annihilation of the terrorist group’s capabilities. Lire la suite »

L’Ambassadeur d’Irak auprès du Royaume de Belgique, du Grand Duché du Luxembourg, et Chef de mission auprès de l’Union européenne : « Il nous reste une victoire idéologique à réaliser sur le phénomène de Daech »

Publié le Mis à jour le

2018-01-05-11.41

S.E. l’Ambassadeur d’Irak, Dr. Jawad. al-Chlaihawi, (à droite) et Mohsen Abdelmoumen (à gauche). DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est la situation qui prévaut actuellement en Irak ?

S.E. l’Ambassadeur d’Irak à Bruxelles, Dr. Jawad. al-Chlaihawi : Actuellement, la situation est évidemment bien meilleure qu’il y a un an, deux ans ou même quelques mois, surtout après l’annonce de la victoire finale sur Daech et sur le terrorisme, et la libération totale du territoire irakien du groupe terroriste. L’Irak vit maintenant une période de consolidation nationale, politique, et sécuritaire. Le peuple irakien constate très nettement l’absence presque totale depuis à peu près quatre ou cinq mois de cas d’explosions que l’on constatait auparavant à Bagdad ou dans d’autres villes. Cela montre bien l’anéantissement total des capacités du groupe terroriste. Lire la suite »

Prof. James K. Galbraith: “Austerity is a theology, not a solution”

Publié le Mis à jour le

James Galbraith2

Prof. James K. Galbraith. DR.

Mohsen Abdelmoumen:You have been an adviser for Yanis Varoufakis, the former Greek finance minister, and you have related this experience in your book “Welcome to the Poisoned Chalice: The Destruction of Greece and the Future of Europe”. In your opinion, what are the real reasons of the resignation of Varoufakis?

Prof. James K. Galbraith: No mystery there. Yanis could not sign the capitulation to the terms specified by the creditors. So when the outcome of the referendum failed to persuade the government to stand its ground, he had no choice but to resign.   Lire la suite »

Prof. James K. Galbraith : « L’austérité est une théologie, pas une solution ».

Publié le Mis à jour le

Professor_James_Galbraith,_University_of_Texas_(8008828507)

Prof. James K. Galbraith. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez été conseiller de Yanis Varoufakis, l’ancien ministre des Finances grec, et vous avez relaté cette expérience dans votre livre «Welcome to the Poisoned Chalice: The Destruction of Greece and the Future of Europe». D’après vous, quels sont les vrais motifs de la démission de Varoufakis ?

Prof. James Galbraith : Aucun mystère ici. Yanis ne pouvait pas signer la capitulation aux conditions spécifiées par les créanciers. Ainsi, lorsque le résultat du référendum n’a pas réussi à convaincre le gouvernement de rester sur ses positions, il n’a eu d’autre choix que de démissionner. Lire la suite »