Mois: avril 2018

Dr. Melvin Goodman: “We obviously learned nothing from the loss in Vietnam forty years ago”

Publié le Mis à jour le

Melvin Goodman2

Dr. Melvin Goodman. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In your must-read book “Whistleblower at the CIA: An Insider’s Account of the Politics of Intelligence”, you make a historical testimony about the internal functioning of the American intelligence community. What was the impact of your report on the world of intelligence? Since the publication of your book, do you think there have been positive changes in the intelligence services or, on the contrary, do the same practices that you denounce continue?

Dr. Melvin Goodman: Since my congressional testimony in 1991, there has been a greater recognition of the problem of politicization of intelligence.  But my books in 2008 and 2017 on the CIA have not received sufficient attention in my opinion.  Moreover, the so-called intelligence « reform » after 9/11 only made matters worse by expanding the militarization of intelligence.   Lire la suite »

Publicités

Dr. Melvin Goodman : « Nous n’avons évidemment rien appris de la défaite au Vietnam il y a quarante ans »

Publié le Mis à jour le

Melvin Goodman4

Dr. Melvin Goodman. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre incontournable “Whistleblower at the CIA: An Insider’s Account of the Politics of Intelligence”, vous faites un témoignage historique sur le fonctionnement interne de la communauté du renseignement américain. Quel a été l’impact de votre constat sur le monde du renseignement ? Depuis la parution de votre livre, pensez-vous qu’il y a eu des changements positifs au sein des services de renseignement ou, au contraire, les mêmes pratiques que vous dénoncez continuent-elles ?

Dr. Melvin Goodman : Depuis mon témoignage au Congrès en 1991, il y a eu une plus grande reconnaissance du problème de la politisation du renseignement. Mais mes livres de 2008 et 2017 sur la CIA n’ont pas reçu suffisamment d’attention à mon avis. De plus, la soi-disant «réforme» du renseignement après le 11 septembre n’a fait qu’empirer les choses en élargissant la militarisation du renseignement. Lire la suite »

The Empire attacks!

Publié le Mis à jour le

tomahawkDemocracy by missiles. DR.

While I am bereaved by the death of our soldiers who tragically lost their lives on the plane that crashed in Boufarik, I am obliged to break my mourning by seeing the unleashing of the Empire against Syria martyred and the attack of the forces of evil that are the American regime with its poodles the French and British regimes. These rogue states have struck a sovereign state without the endorsement of the UN, and without even the agreement of their Parliament. Lire la suite »

L’empire attaque !

Publié le Mis à jour le

tomahawk-missileLa démocratie par les missiles. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Alors que je suis endeuillé par la mort de nos soldats qui ont perdu tragiquement la vie dans l’avion qui s’est crashé à Boufarik, je suis obligé de rompre mon deuil en voyant le déchaînement de l’empire contre la Syrie martyrisée et l’attaque des forces du mal que sont le régime américain avec ses caniches les régimes français et britannique. Ces États voyous ont frappé un État souverain sans l’aval de l’ONU, et sans même l’accord de leur Parlement. Lire la suite »

Prof. Mike Davis: “There was once a generation of lions”

Publié le Mis à jour le

Mike_Davis_(scholar)

Prof. Mike Davis. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You call yourself an « old school socialist ». Can you tell us why?

Prof. Mike Davis: Hm, ‘old school Socialist.’  I suppose I’m making three claims.  First, socialism – the belief that the earth belongs to labor – is my moral being.  In fact it is my religion, the values that anchor the commitments that define my life.  Second, ‘old school’ implies putting in work year after year for the good cause.  In academia one runs across people who call themselves Marxists and go to lots of conferences but hardly ever march on a picketline, go to a union meeting, throw a brick or simply help wash the dishes after a benefit.  What’s even worse they deign to teach us the ‘real Marx’but lack the old Moor’s fundamental respect for individual working people and his readiness to become a poor outlaw on their behalf.  Lire la suite »

Prof. Mike Davis : « il y avait autrefois une génération de lions »

Publié le Mis à jour le

Mike-Davis3

Prof. Mike Davis. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous vous qualifiez vous-même de « socialiste de la vieille école ». Pouvez-vous nous dire pourquoi ?

Prof. Mike Davis : Hmm. «Socialiste de la vieille école».  Je fais trois revendications. Premièrement, le socialisme – la croyance que la terre appartient aux travailleurs – est mon être moral. En fait, c’est ma religion, les valeurs qui ancrent les engagements qui définissent ma vie. Deuxièmement, «vieille école» implique de travailler année après année pour la bonne cause. Dans le milieu universitaire, on croise des gens qui se disent marxistes et qui assistent à de nombreuses conférences, mais qui ne participent presque jamais à un piquet de grève, ne vont pas à une réunion syndicale, ou jeter une brique ou simplement aider à laver la vaisselle après un dîner. Lire la suite »

Yasmina Khadra: “Peace is in technical unemployment”

Publié le Mis à jour le

Yasmina-Khadra et M. Abdelmoumen2

Mohsen Abdelmoumen (à G.) avec Yasmina Khadra (à D.)

Mohsen Abdelmoumen: In your books “A quoi rêvent les Loups” and “Les Agneaux du Seigneur”, you were able to pass on the Algerian misfortune, namely the red and black decade. What can you tell us about this?

Yasmina Khadra: Simply because I experienced this tragedy in my heart and in my mind. I was in the real fight against fundamentalism on the ground. I fought the terrorists for eight years and saw this downward slide spreading across the planet. Twenty years ago, when I wrote “Les agneaux du Seigneur” and “A quoi rêvent les loups”, I already told to the Western journalists that it was going to happen to them. Lire la suite »