Ambassador of Venezuela to the Kingdom of Belgium, Luxembourg and the European Union: “For 18 years, we are showing to the world that another model is possible”

Publié le Mis à jour le

Ambassade-Venezuela-5-2964

Madam Claudia Salerno Caldera and Mohsen Abdelmoumen. DR.

Mohsen Abdelmoumen: What’s going on in Venezuela?

H.E. Ambassador of Venezuela in Brussels, Madam Claudia Salerno Caldera: This year was very special and complex. Some opposition parties have taken an anti-democratic path and have resorted to violent street protests and demonstrations of force against public order for several months, attacks against the security forces and acts of sabotage of certain public services like most of the main transit routes of the population. These demonstrations affected several cities. So, for about four months, the country was very affected by these protests, which were ordered, coordinated, and financed by a radical sector of the Venezuelan opposition. Lire la suite »

Publicités

El Embajador de Venezuela ante el Reino de Bélgica, Luxemburgo y la Unión Europea: « Durante 18 años le hemos demostrado al mundo que otro modelo es posible »

Publié le Mis à jour le

Ambassade-Venezuela-3-2962

Señora Claudia Salerno Caldera y Mohsen Abdelmoumen. DR.

Mohsen Abdelmoumen: ¿Qué está pasando en Venezuela?

S.E. Señora Embajadora de Venezuela, Claudia Salerno caldera: Este año fue muy especial y complejo. Algunos partidos de la oposición han tomado un camino antidemocrático y han estado recurriendo durante varios meses a manifestaciones callejeras violentas y manifestaciones de fuerza contra el orden público, ataques a la policía y actos de violencia. sabotaje de algunos servicios públicos como la mayoría de las principales rutas de tránsito de la población. Estas demostraciones afectaron a varias ciudades. Por lo tanto, durante aproximadamente cuatro meses, el país se vio muy afectado por estas manifestaciones que fueron ordenadas, coordinadas y financiadas por un sector radical de la oposición venezolana.

Lire la suite »

L’Ambassadeur du Venezuela auprès du Royaume de Belgique, du Luxembourg et de l’Union européenne : « Depuis 18 ans, nous sommes en train de montrer au monde qu’un autre modèle est possible »

Publié le Mis à jour le

Ambassade-Venezuela-3-2963

Madame Claudia Salerno Caldera et Mohsen Abdelmoumen. DR.

English Version here

Versión en español aquí

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Que se passe-t-il au Venezuela ?

S.E. Madame l’Ambassadeur du Venezuela, Claudia Salerno Caldera : Cette année a été très particulière et complexe. Certains partis de l’opposition ont pris un chemin antidémocratique et ont eu recours pendant plusieurs mois à des manifestations de rue violentes et à des démonstrations de force contre l’ordre public, d’attaques contre les forces de l’ordre et d’actes de sabotage de certains services publics comme la plupart des voies principales de transit de la population. Ces manifestations ont touché plusieurs villes. Donc, pendant quatre mois environ, le pays a été très touché par ces manifestations qui ont été ordonnées, coordonnées, et financées par un secteur radical de l’opposition vénézuélienne. Lire la suite »

Matthew Hoh: « Militarism is one of the true religions of the United States »

Publié le Mis à jour le

Matthew_Hoh_f87ce

Matthew Hoh. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You are a member of the Center for International Policy. Can you tell us about the missions of this organization and what is its impact on American politics?

Matthew Hoh: The Center for International Policy (CIP) is a think tank located in Washington, DC that was established in the late 1970s chiefly to oppose US military policies in Central America. We still maintain that original purpose, of opposing US militarism, but we also work on issues involving South America, the Middle East, Central Asia and East Asia. We also focus quite a bit on US military spending and the militarism that encompasses all aspects of American policy, culture and society. We are proud to say that our mission is to « advance a sustainable, just and peaceful world. » Lire la suite »

Matthew Hoh : « le militarisme est l’une des vraies religions des États-Unis »

Publié le Mis à jour le

Matthew Hoh 1

Matthew Hoh. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous êtes membre du Center for International Policy. Pouvez-vous nous parler des missions de cet organisme et quel est son impact dans la vie politique américain ?

Matthew Hoh : Le Centre pour la politique internationale (CIP) est un groupe de réflexion situé à Washington, DC, qui a été créé à la fin des années 1970 principalement pour s’opposer aux politiques militaires américaines en Amérique centrale. Nous maintenons toujours ce but originel de s’opposer au militarisme américain, mais nous travaillons également sur des questions impliquant l’Amérique du Sud, le Moyen-Orient, l’Asie centrale et l’Asie de l’Est. Nous nous concentrons également beaucoup sur les dépenses militaires américaines et le militarisme qui englobe tous les aspects de la politique, de la culture et de la société américaines. Nous sommes fiers de dire que notre mission est de «faire avancer un monde viable, juste et pacifique». Lire la suite »

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz: “The great revolutionary movements in the US have largely been powered by African-American, Mexican-American, and Native-American resistance”

Publié le Mis à jour le

Roxanne Dunbar-Ortiz2

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In your book “An Indigenous Peoples’ History of the United States”, you show that there has been settlement, plundering of native lands, massacres, etc. Why, do you think, the current American never evokes the words colonialism and genocide about Native peoples? Is this history underestimated by the average American either is it deliberately denied?

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz: United States founders were explicit in spelling out their intention to occupy and colonize the continent from ocean to ocean and even had plans to colonize the Caribbean and Central America. In popular and political jargon, they called their colonialist and imperialist practices “manifest destiny,” that is, they were ordained as Euroamericans to have dominion over the continent. Lire la suite »

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz : « Les grands mouvements révolutionnaires aux États-Unis ont été largement alimentés par la résistance afro-américaine, mexico-américaine et amérindienne »

Publié le Mis à jour le

Roxanne-Dunbar-Ortiz3

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre « L’histoire des peuples autochtones des États-Unis« , vous démontrez qu’il y a bien eu colonisation par peuplement, spoliation des terres des Amérindiens, massacres, etc. Pourquoi d’après vous l’Américain actuel n’évoque-t-il jamais les mots colonialisme et génocide à propos des peuples autochtones ? Cette histoire est-elle méconnue de l’Américain moyen ou bien est-elle niée intentionnellement ?

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz : Les fondateurs américains étaient très explicites quant à leur intention d’occuper et de coloniser le continent d’un océan à l’autre et envisageaient même de coloniser les Caraïbes et l’Amérique centrale. Dans le jargon populaire et politique, ils qualifiaient leurs pratiques colonialistes et impérialistes de «destin évident», c’est-à-dire qu’ils étaient destinés, en tant qu’Euro-Américains, à dominer le continent. Lire la suite »