Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz: “The great revolutionary movements in the US have largely been powered by African-American, Mexican-American, and Native-American resistance”

Publié le Mis à jour le

Roxanne Dunbar-Ortiz2

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In your book “An Indigenous Peoples’ History of the United States”, you show that there has been settlement, plundering of native lands, massacres, etc. Why, do you think, the current American never evokes the words colonialism and genocide about Native peoples? Is this history underestimated by the average American either is it deliberately denied?

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz: United States founders were explicit in spelling out their intention to occupy and colonize the continent from ocean to ocean and even had plans to colonize the Caribbean and Central America. In popular and political jargon, they called their colonialist and imperialist practices “manifest destiny,” that is, they were ordained as Euroamericans to have dominion over the continent. Lire la suite »

Publicités

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz : « Les grands mouvements révolutionnaires aux États-Unis ont été largement alimentés par la résistance afro-américaine, mexico-américaine et amérindienne »

Publié le Mis à jour le

Roxanne-Dunbar-Ortiz3

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre « L’histoire des peuples autochtones des États-Unis« , vous démontrez qu’il y a bien eu colonisation par peuplement, spoliation des terres des Amérindiens, massacres, etc. Pourquoi d’après vous l’Américain actuel n’évoque-t-il jamais les mots colonialisme et génocide à propos des peuples autochtones ? Cette histoire est-elle méconnue de l’Américain moyen ou bien est-elle niée intentionnellement ?

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz : Les fondateurs américains étaient très explicites quant à leur intention d’occuper et de coloniser le continent d’un océan à l’autre et envisageaient même de coloniser les Caraïbes et l’Amérique centrale. Dans le jargon populaire et politique, ils qualifiaient leurs pratiques colonialistes et impérialistes de «destin évident», c’est-à-dire qu’ils étaient destinés, en tant qu’Euro-Américains, à dominer le continent. Lire la suite »

A great man has passed away

Publié le

Edward S. Herman

The late Professor Edward S. Herman. DR

In tribute to our friend Edward S. Herman who has just died, I republish the interview he had given me:

Professor Edward S. Herman : « The crimes of the United States are never called genocides in West »

Mohsen Abdelmoumen : Algeria, my country, was always for a politics of not intervention in the internal affairs of States. What’s your position about the Syrian’s crisis ?

Edward S. Herman : This is a case of a civil war made into a proxy war of intervention  by numerous foreign powers, led by the United States . Saudi Arabia , Israel , Al Qaeda and Russia. Russia ’s is the most defensible intervention as it  is largely defending a long-standing ally that is Russia ’s only real friend in the Mediterranean area. The other intervenors are trying to overthrow the government, replace it with a friendly puppet, or destroy it as a viable state that would no longer be a serious rival to Israel . It is a terrible situation for Syrians and the world, with international law in shreds (especially the law against aggression, the heart of the UN charter) and a people being destroyed. Lire la suite »

Un grand homme nous a quittés

Publié le Mis à jour le

edsherman

Feu le Professeur Edward S. Herman. DR.

En hommage au Professeur Edward S. Herman qui vient de décéder, je republie l’interview qu’il nous avait accordée : 

Edward S. Herman: «Les crimes des Etats-Unis ne sont jamais appelés génocides en Occident»

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre position par rapport à la crise syrienne ?

Edward S. Herman : Il s’agit d’une guerre par procuration déguisée en guerre civile qui implique l’intervention de nombreux pouvoirs étrangers, et menée par les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite, Israël et la Russie. L’intervention russe est la plus défendable puisqu’elle apporte son aide à un allié de longue date, la Russie étant la seule amie réelle de la Syrie dans la zone méditerranéenne. Les autres intervenants ont essayé de renverser le pouvoir syrien pour le remplacer par une marionnette à leur solde, et de détruire un Etat souverain qui ne serait plus un rival sérieux pour Israël. C’est une situation terrible pour les Syriens et pour le monde, avec un droit international en lambeaux – spécialement le droit contre les agressions, cœur de la charte des Nations unies – et un peuple en train d’être détruit. Lire la suite »

For our friend Hadda Hazem

Publié le

Hadda Hazem (2)

Journalist Hadda Hazem on hunger strike. DR.

I’ll be back again to assure you of my support as a patriot and as a columnist for the American Herald Tribune newspaper whose columns are open to you. I personally undertake to translate all the texts you want to publish into English. Personally, I know the hunger strikes because I made three of them, and I am still suffering from them until today. I advise you to pay close attention to you. You must drink a lot of water and especially no sugar water, which is very bad for the kidneys. Few people know it. Once again I assure you of all my brotherly and friendly support. Unfortunately, in today’s Algeria, patriots are mistreated while terrorists and mobsters thrive. Good luck, dear friend.

Mohsen Abdelmoumen for American Herald Tribune

Pour notre amie Hadda Hazem

Publié le

Hadda Hazem (2)

Hadda Hazem en grève de la faim. DR.

Chère Hadda,

Je reviens à nouveau pour vous assurer de mon soutien en tant que patriote et en tant que chroniqueur du journal américain American Herald Tribune dont les colonnes vous sont ouvertes. Je m’engage personnellement à traduire en anglais tous les textes que vous voudrez y publier. Personnellement je connais les grèves de la faim puisque j’en ai fait trois, et j’en garde des séquelles jusqu’à aujourd’hui. Je vous conseille donc de faire très attention à vous. Vous devez boire beaucoup d’eau et surtout pas d’eau sucrée, ce qui est très mauvais pour les reins. Peu de gens le savent. A nouveau je vous assure de tout mon soutien fraternel et amical. Malheureusement, dans l’Algérie d’aujourd’hui, les patriotes sont malmenés alors que les terroristes et les truands prospèrent. Bon courage, chère amie.

Mohsen Abdelmoumen pour American Herald Tribune

Solidarité totale avec Hadda Hazem

Publié le

______.8vnie2qegw00884go4ssc84cs.daot514tdao8s8kwog08wk0wc.th

Hadda Hazem, journaliste et directrice d’El-Fadjr. DR.

Je viens d’apprendre avec une colère sans limite que mon amie et collègue Hadda Hazem, journaliste et directrice du journal El-Fadjr, vient d’entamer une grève de la faim parce qu’elle subit à travers son entreprise une véritable asphyxie économique car elle a osé dire une vérité que tout le monde connaît, à savoir qui gouverne l’Algérie. Je demande aux autorités algériennes de revenir à la raison, de laisser cette journaliste tranquille et de s’occuper des gangsters qui ont pillé et ruiné l’Algérie. Ahchmou ala Ardakoum ! Vous comptez vous en prendre à tous ceux qui disent la vérité  et à tous ceux qui sont propres et intègres ? Je me rappelle que mon amie Hadda se plaignait déjà de problèmes par rapport à la publicité la dernière fois que je l’ai rencontrée il y a quelques années. Elle m’avait confié qu’elle ne pourrait pas supporter longtemps cette pression. Maintenant, dites-nous, vous les usurpateurs au pouvoir : l’argent de la pub est-elle la propriété de votre famille ? Etes-vous propriétaires de l’Algérie ? Dans ce cas, montrez-nous l’acte de propriété et je m’engagerai à ne plus écrire un mot sur l’Algérie. Bande de cloportes ! Vous en prendre à cette dame ne vous mènera nulle part. Je tiens à dire à Hadda que si elle me demande une campagne de solidarité mondiale, je la lui offrirai. J’espère que vous avez tous reçu le message 5/5. Honte à la presse algérienne qui ne s’est jamais montrée solidaire avec les journalistes harcelés et lésés, mais par contre qui excelle dans son rôle de catin servile du pouvoir corrompu.
Lire la suite »