L’Algérie entre l’alternance familiale des Bouteflika et des Gaïd Salah et la loi scélérate des hydrocarbures

Publié le Mis à jour le

2013-06-12T180524Z_1470467899_GM1E96D042I01_RTRMADP_3_ALGERIA-PRESIDENT_0

Bouteflika, Gaïd Salah et Sellal dans une réunion sans doute « Novembria Badissia » à l’hôpital militaire français des Invalides. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Alors que le peuple algérien attendait du grand mouvement populaire du 22 février une promesse et l’espoir d’un futur souriant pour l’Algérie, il a eu droit à une alternance entre deux familles qui composent le même système : exit la famille Bouteflika, bonjour la famille Gaïd Salah. Le grand malade invalide est parti, et d’autres malades l’ont remplacé : Bensalah cancéreux, Gaïd Salah aujourd’hui alité. Évidemment, ils ont tous dépassé depuis longtemps l’âge de la retraite, ce qui les place dans une catégorie de personnes susceptibles de passer l‘arme à gauche à plus ou moins brève échéance. Néanmoins, on peut se demander si l’Algérie est condamnée à être dirigée par des vieillards souffreteux. Pourtant, chaque mardi et vendredi, et cela devant toute la planète, dans un sursaut d’une maturité impressionnante, bravant les interdits, subissant les détentions arbitraires, le peuple continue à manifester en masse son désir d’un changement radical et le départ de tous les symboles de la forfaiture et de la trahison du régime Bouteflika et de ceux qui le composent, dans un mouvement pacifique qui restera dans les annales de l’histoire. Lire la suite »

Publicités

Dr. Kerry Bowman: “Environment degradation and climate change may well turn out to be the most violent and destructive aspect of capitalism”

Publié le Mis à jour le

Kerry Bowman 2

Dr. Kerry Bowman. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Who do you think is responsible for the forest fires that are occurring in the Amazon? Don’t you think that Brazilian President Jair Bolsonaro is directly or indirectly responsible for the fires in the Amazon rainforest?

Dr. Kerry Bowman: Bolsonaro is directly responsible for the increase in these fires without question. He has worked with pride to erode enforcement of Brazil’s environmental protections. He has also rallied for industries that want greater access to protected areas of the Amazon, sought to weaken the land rights of Indigenous people and eroded efforts to combat illegal logging, ranching and mining. Lire la suite »

Dr. Kerry Bowman : « La dégradation de l’environnement et le changement climatique pourraient bien s’avérer être les aspects les plus violents et les plus destructeurs du capitalisme. »

Publié le Mis à jour le

Kerry Bowman 2

Dr. Kerry Bowman. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : D’après vous, qui est responsable des feux de forêt qui ont lieu en Amazonie ? Ne pensez-vous pas que le président brésilien Jair  Bolsonaro est directement ou indirectement responsable des incendies qui ravagent la forêt amazonienne ?

Dr. Kerry Bowman : Bolsonaro est sans aucun doute directement responsable de l’augmentation de ces incendies. Il a travaillé avec beaucoup de fierté pour éroder l’application des mesures de protection de l’environnement au Brésil. Il s’est également mobilisé en faveur des industries qui veulent un meilleur accès aux zones protégées de l’Amazonie, qui cherchent à affaiblir les droits fonciers des peuples autochtones et qui sapent les efforts de lutte contre l’exploitation illégale des forêts, l’élevage et les mines. Lire la suite »

Daniel McAdams: « The US has ceased being a republic and has become a national security state »

Publié le Mis à jour le

Daniel McAdams

Daniel McAdams. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Your Twitter account has just been closed. Why?

Daniel McAdams: In August I was watching a segment of the Sean Hannity program while at a friend’s house and noticed that despite an hour of Hannity ranting against the “deep state” in the US, he was wearing a lapel pin bearing the seal of the US Central Intelligence agency, which most would agree is either the center or at least an important hub of the US “deep state” itself. I tweeted about this strange anomaly and as a comment to my own Tweet on it I happened to say that Hannity is “retarded.” Twitter informed me that I had committed “hateful conduct” for “promoting violence against or directly attacking or threatening other people on the basis of race, ethnicity, national origin, sexual orientation, gender, gender identity, religious affiliation, age, disability, or disease.” It is clear on its face that I did none of these. I used a non politically correct term to ridicule Hannity for attacking the “deep state” while wearing the symbols of the deep state on his very lapel. Lire la suite »

Daniel McAdams : « Les États-Unis ont cessé d’être une république et sont devenus un État de sécurité nationale »

Publié le Mis à jour le

Daniel McAdams

Daniel McAdams. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : On vient de fermer votre compte Twitter. Pourquoi ?

Daniel McAdams : En août, je regardais une partie de l’émission de Sean Hannity chez un ami et j’ai remarqué qu’en dépit d’une heure de vociférations de Hannity contre « l’État profond » aux États-Unis, il portait une épinglette portant le sceau de l’Agence centrale de renseignement des États-Unis (CIA), qui, de l’avis de la plupart, est soit le centre, soit au moins un centre important de l’« État profond » américain lui-même. J’ai tweeté sur cette étrange anomalie et en guise de commentaire à mon propre tweet, j’ai dit que Hannity était « attardé ». Twitter m’a informé que j’avais eu une « conduite haineuse » pour « promouvoir la violence ou attaquer ou menacer directement d’autres personnes sur la base de la race, de l’appartenance ethnique, de l’origine nationale, de l’orientation sexuelle, du sexe, de l’identité sexuelle, de la religion, de l’âge, du handicap ou de la maladie ». Il est clair à première vue que je n’ai rien fait de tout cela. J’ai utilisé un terme non politiquement correct pour ridiculiser Hannity pour avoir attaqué « l’État profond » tout en portant les symboles de l’État profond sur son revers. Lire la suite »

Prof. Richard Wolff: “Socialism represents the critical demand to extend democracy into the economic sphere”

Publié le Mis à jour le

Richard Wolff2

Prof. Richard Wolff. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You have done a very important work throughout these years and you wrote among other things this remarkable book New Departures in Marxian Theory that you co-signed with your colleague Stephen Resnick. In your opinion, is there not a need for a revolutionary interpretation of Marxism far off the beaten track?

Prof. Richard Wolff: Marx and Marxism were themselves overdetermined (in Althusser’s sense) by their social conjunctures. So too will be the next revolutionary interpretation(s) of Marxism. The current global crisis of capitalism, built on its global collapse of 2008-2009, plus the criticisms by Marxists of (1) the rise and fall of the USSR and (2) other early experiments in constructing « socialisms » will together produce those next revolutionary interpretations. On this let me direct you and your readers to two works: S. Resnick and R. Wolff, Class Theory and History: Capitalism and Communism in the USSR (Routledge, 2002) and also R. Wolff, Understanding Marxism (2019). Lire la suite »

Prof. Richard Wolff : « Le socialisme représente la revendication cruciale d’étendre la démocratie à la sphère économique »

Publié le Mis à jour le

Richard Wolff3

Prof. Richard Wolff. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez fait un travail très important tout au long de ces années, et vous avez écrit entre autres ce livre remarquable New Departures in Marxian Theory que vous avez cosigné avec votre collègue Stephen Resnick. A votre avis, n’y a-t-il pas un besoin d’une interprétation révolutionnaire du marxisme loin des sentiers battus ?

Prof. Richard Wolff : Marx et le marxisme étaient eux-mêmes surdéterminés (au sens d’Althusser) par leurs conjonctures sociales. Il en sera de même pour la ou les prochaines interprétations révolutionnaires du marxisme. La crise mondiale actuelle du capitalisme, bâtie sur son effondrement mondial de 2008-2009, plus les critiques des marxistes sur (1) la montée et la chute de l’URSS et (2) d’autres premières expériences de construction du « socialisme » vont produire ensemble ces prochaines interprétations révolutionnaires. Sur ce point, permettez-moi de vous diriger, vous et vos lecteurs, vers deux ouvrages : S. Resnick et R. Wolff, Class Theory and History: Capitalism and Communism in the USSR (Routledge, 2002) et aussi R. Wolff, Understanding Marxism (2019). Lire la suite »